AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thinking about you {pv}

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam J. Galia
-Préfet-
-7ème année à Serpentard-
-Préfet--7ème année à Serpentard-
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 25/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age:
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Thinking about you {pv}   Dim 6 Avr - 23:35

Adam avait la tête plongée ailleurs, loin des murs froids de l’école de sorcellerie. Il divaguait dans l’océan atlantique, se voyant au bord de l’eau, en train de bronzer, loin de vent froid d’Irlande. La mer, bien que proche du château, lui manquait. Il avait besoin de se sentir flotter, emporter par les vagues, loin de la terre ferme, loin de tout. La plénitude, être relaxer. Il était loin de cet état. La journée, il l’avait passé à courir après un imbécile de Gryffondor chapardeur. Le garçon de onze ans avait voulu faire ses preuves, se faire accepter par ceux de sa maison. Et il n’avait trouvé rien de mieux que de chaparder le briquet du Serpentard. Chose complètement stupide que de courir après un appareil moldu qui existait en millions d’exemplaires, je vous l’accorde. Mais cela se révèle moins idiot quand on sait que ce briquet était une des dernières choses que le rattachait à son père. Il l’avait reçu de Jim pour ses 7ans. L’objet en argent était marqué d’un immense pélican ainsi que des initiales des O’Leary. C’était la seule chose qui prouvait qu’Adam ai jamais eu un lien avait l’ancien auror et il y tenait beaucoup. En souvenir du bon vieux temps. Pour ce qui est advenu du pauvre blond, il est toujours en un seul morceau, en pleine forme, pas la moindre égratignure sur sa peau blanche. Etonnant, quand on connaît le caractère du préfet. Il n’a pas eu le temps de lui faire la moindre reproche que Daniel était passé près d’eux. Kiel avait gardé son calme, prit le briquet des mains de l’imbécile de première et était partit, en omettant peut-être un futur moins radieux. Du coup, sa vengeance remise au lendemain, il râlait. Les gosses tout juste sortit de leur berceau ne devaient pas être suicidaire. Ils leur restaient encore un bon paquet d’années à vivre. C’était dommage de devoir les raccourcir à cause d’un acte complètement puéril.

Bref. Petit Prince soupira et entra dans la salle de bain des préfets après avoir lâcher le mot de passe d’entre ses dents. Il passa la porte, ses affaires de toilettes dans les mains. A chaque fois qu’il entrait, il restait estomaquer devant le luxe de la pièce. En bon resquilleur, il avait déjà visité celle de Poudlard. En comparant les deux, Lowarts remportait aisément le trophée. Qui ne serait pas étonné ? Les statues décorant chaque recoin, les gravures sur les murs, les miroirs… Pour peur, les lieux pourraient être confondus avec les thermes romains. Si on oubliait les créatures magiques en statue.

Adam posa ses affaires sur un tabouret, enleva ce qu’il avait aux pieds, les laissant libre de leur prison de cuir. Après avoir vérifier qu’il ne faisait pas trop froid, il retira son haut. Le dos nu de tout tissus, il le détailla dans un miroir. Ca faisait longtemps qu’il ne prêtait plus attention aux quelques marques laissées par l’affection que son père lui portait. Cela attirait parfois la curiosité de certain. Il leur répondait par un regard maussade et changeait brusquement de sujet. Personne ne connaissant leur origine, sauf sa mère. Il se sortit une cigarette de sa veste et l’alluma. Il se dirigea vers les robinets et les ouvrit, laissant les jets d’eaux remplir lentement la baignoire. Il se pencha sur le cas des saveurs. La première fois qu’il était venu, il avait passé une bonne demi-heure à se mettre d’accord sur quel parfum il allait prendre. A présent qu’il connaissait un peu mieux tout ce qu’il y avait, il passait moins de temps dedans. Cela restait tout de même une prise de tête inévitable. Il se devait de faire un choix, une bonne fois pour toute, au risque de balancé entre la saveur à la vanille ou a la camomille pour des siècles. Il laissa ses doigts glissés sur les différents tuyaux, détaillant chaque manivelle. Il réfléchit à la possibilité de sentir le miel deux secondes avant de se pencher vers la mangue… Il se gratta négligemment la tête. Il haussa les épaules et choisit une saveur au hasard. Ce n’était pas si grave qu’il sente le chocolat ou la fraise. Là, tout de suite, il voulait son bain. C’était le plus important et il l’avait presque oublié. Il leva les yeux au ciel. Le vert et argent n’avait pas vu Jewel de toute la journée, beaucoup trop occupé à ruminer contre le lionceau qui lui avait prit son bien. Dans ce monde, il n’y avait que deux choses qui pouvaient le calmer. La première, j’en ai assez débattu pour que vous compreniez que c’est ce petit liquide incolore que tout le monde boit. La deuxième venant tout simplement d’être cité il y a de ça une ou deux phrases. Assit au sol, il se prit à rêver d’elle, de ses yeux, de son odeur, de sa peau, de ses lèvres… Si il l’avait eu sous la main à ce moment, il se serait approché d’elle, l’aurait serré fort dans ses bras de géant et l’aurait embrassé délicatement, comme on embrasse une fleur.

Les pieds dans l’eau, la tête dans les nuages, il n’entendit pas la personne derrière lui s’approcher. Ce n’est que lorsqu’il sentit une main chaude sur son épaule droite qu’il se retourna calmement. Sans avoir vu la personne, il l’avait reconnu d’instinct et de connaissance. Il n’y avait qu’une personne qui pouvait l’approcher comme ça sans qu’il ne sursaute comme un demeuré.

Petit Prince*« Hey… Que fais une si charmante demoiselle ici ? »

Il lui adressa un sourire charmeur, se redressa un peu et l’embrassa comme on embrasse quelqu’un que l'on aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jewel E. Parker
-Préfète en Chef-
-7ème année à Serpentard-
-Préfète en Chef--7ème année à Serpentard-
avatar

Nombre de messages : 153
Citation : : Ah bah moi c'est le boudin hein..le bien gros, le bien gras.
Date d'inscription : 15/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age:
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking about you {pv}   Sam 19 Avr - 18:39

    Assise dans un fauteuil moelleux de la salle commune des Serpentard, une jeune fille nouvellement blonde regarder le feu dansait sans vraiment le voir. Un air de "j'envoie valser" tournait en boucle dans sa tête si bien que ceux qui passaient près d'elle pouvaient l'entendre fredonner. "J'en vois des qui s'donnent, donnent des bijoux dans le cou. C'est beau mais quand même, ce ne sont que des cailloux." Elle avait passé la matinée à parler à ses amis nouvellement retrouvé. Un petit câlin au petit Nem' et la voilà embarquée dans la salle commune des Gryffondor par Daniel. Après avoir réussit la batterie de question "qu'à tu fais pendant tes vacances, où, quand, comment, avec qui ?", elle avait enfin réussit à voir June B. sa meilleure amie qui faisait partie des personnes qui lui avaient le plus manqués. Comme d'habitude les deux jeunes filles avaient parlé des garçons, un peu, des nouveautés, beaucoup, des problèmes, jamais. Elles avaient refait le monde à leur façon, s'étaient complimentées des changements corporels apparus durant l'été. Quand elles étaient lancées dans une discutions, impossible de les arrêter. Elles avaient toujours de choses à se dire, même si ces choses étaient futiles et sans importance.


    Une fois débarrassée de tout le monde, pas qu'être avec les gens qu'elle aimait était nul mais bon parfois être seule avait ces avantages. Cependant, elle sentit qu'il y avait quelque chose qu'elle n'avait pas fait ou quelqu'un qu'elle n'avait pas vu...MINCE !! Peut-on être aussi bête au point d'oublier la personne LA plus importante : Adam. C'est vrai qu'entre échapper à Daniel et Ruby, pelucher Nem' et papoter avec June, elle avait tout simplement zappé son petit ami. Qu'elle tête en l'air cette Jewel, dire qu'elle lui avait écrit des lettres cette été espérant le revoir et que dès la rentrée elle l'oubliait déjà, qu'elle petite amie indigne elle faisait. Elle espérait juste qu'il ne lui veuille pas trop. Elle avait été séparer d'Adam pendant 1 an avec juste la possibilité de se voir pendant les vacances. Pourquoi me direz vous, à cause de la destruction de Poudlard, Jewel était allé à Salem et Adam à Durmstrang. Mais leur pseudo séparation au lieu de précipiter leur couple dans un ravin, lui avait donné une nouvelle jeunesse. Elle s'était donc mise à sa recherche dans le château mas en vain. On aurai dit qu'il n'était pas là, elle avait beau faire tous les étages, il lui échappé à chaque fois. Pour se calmer les esprits elle décida donc de prendre un bon bain dans la salle de bain des Préfets.


    Elle entra dans cette salle mythique pour les étudiants, en effet c'est dans cette salle de l'ancien Poudlard que le célèbre Harry Potter avait résolu la deuxième tâche du Tournoi des Sorcier...enfin c'était ce que mimi Geignarde prétendait. Elle prononça le mot de passe et entra, dévorant des yeux la nouvelle décoration, sublime il va s'en dire. Très luxueuse, cette salle de détente, offrait aux préfets tous les bienfait d'une cure thermale. Rien que d'entrer ici éveillait en elle de nombreux souvenirs. Même si la salle était transformée totalement, elle pouvait encore sentir la douce ambiante qui avait régné dans l'ancienne. Alors qu'elle commençait à défaire son corsage, miss Parker sentit un parfum assez fort, suffisamment pour deviner que quelqu'un se trouver ici. Elle fut tiraillé entre la pudeur et la curiosité, se demandant bien qui était entrain de barboter. Elle s'avança d'un pas léger espérant ne pas faire de bruit pour ne pas alerter la personne et passer pour une voyeuse perverse. Elle allait renoncer quand elle vit des vêtements qui la renseigna tout de suite sur qui était dans l'eau. Des vêtements masculins avec l'insigne de préfet de Serpentard...ça ne faisait aucun doute, c'était Adam. Un sourire mutin apparut sur ses lèvres pleines. Elle se fit encore plus discrète et s'avança encore vêtu de sa légère robe blanche. Elle s'accroupit juste derrière lui et lui toucha l'épaule, ses yeux regardant avec peine les cicatrices de son passé.

    "Hey... Que fait une si charmante demoiselle ici ?"

    ll se redressa et l'embrassa, oh dieu que ses lèvres lui avait manqué. Elle enroula ses bras autour du cou de Adam et lui répondit avec fougue. Mettant fin au baisé elle le regarda les yeux brillant, était-il putain de possible d'être aussi heureuse...non j'crois pas. Elle devait avoir les yeux brillant et un sourire niais, merde.

    "La même chose qu'un beau brun, me baigner. Dis donc comment as-tu su que c'était moi ça aurait très bien pu être quelqu'un d'autre...je ne sais pas moi. A moins bien sûr que tu attendais ton amante numéro 2 ou 3...ou je ne sais quoi d'autre."

    Elle étouffa un petit rire dans la chevelure noire de son chéri.



hj : désolé pour le rp minable, les fautes et le retard xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/jerk-it-out
Adam J. Galia
-Préfet-
-7ème année à Serpentard-
-Préfet--7ème année à Serpentard-
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 25/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age:
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking about you {pv}   Lun 21 Avr - 20:25

Adam savoura le doux contactes des lèvres de sa maîtresse, non sans caché son plaisir. Ses doigts se baladèrent distraitement sur le dos de Jewel et rejoindre sa chute de reins. Il y resta cramponné, autant par la peur qu’elle ne soit qu’une illusion que son délire lui procurait, que par envie de rester collé à la préfète en chef. Elle lui avait manqué. Trop de temps passé sans elle, il était redevenu un gamin en train de cherché son jouet préférer qu’il ne trouvait nulle part. Une fois qu’il mettait enfin la main dessus, il n’osait y croire, s’étant persuadé que des lutins chapardeurs lui avaient prit son Poudlard express miniature. Heureusement, elle était bien là, blottie près de lui. Si une personne pouvait profiter plus que lui à ce moment, ça n’aurait pu être qu’Aphrodite ou une quelconque divinité s’en rapprochant. Sentir sa peau contre la sienne le rendait ivre. Ivre de son odeur, se sa douceur ou tout simplement d’elle. Oui. Enivré de par son corps, son cœur. Ivre d’elle.

"La même chose qu'un beau brun, me baigner. Dis donc comment as-tu su que c'était moi ça aurait très bien pu être quelqu'un d'autre...je ne sais pas moi. A moins bien sûr que tu attendais ton amante numéro 2 ou 3...ou je ne sais quoi d'autre."

Ralala! Petit Prince adressa un doux sourire à Jewel. Où pouvait-elle trouver des idées pareilles ? Certes, savoir que c’était elle sans la regarder pouvait la perturber. Il ne pensait pas qu’elle irait jusqu’à lancer des hypothèses aussi farfelues qu’impossibles. Il posa son nez dans les cheveux de la blonde –il remarqua vaguement le changement de couleur- humant son léger parfum sucré. Il se pencha tel un félin vers son fruit défendu pour arriver au niveau de son oreille... Fallait vraiment qu’il arrête de grandir, ou il n’aurait plus qu’à acheter un escarbot. Il posa sa main son épaule, jouant distraitement avec la bretelle de la robe.

« Comment je le sais ? Secret professionnel petite rebelle… Ou bien, disons que c’est parce que je connais ta peau »

Ses lèvres s’étirèrent, ses yeux se firent rieur, prenant un visage d’enfant découvrant un trésor. Sauf que son trésor, il n’allait pas l’enterrer six pieds sous terre pour que personne ne puisse ne profiter. Non, il allait le garder rien que pour lui. Il se recula de Jewel et la regarda avec ses yeux de gamin. Il la détailla, ne s’empêchant de repeté sans cesse dans sa tête qu’il l’aimait plus que n’importe quoi. Il fallait le comprendre. Elle était si belle ! Son regard le faisait fondre tout comme sa mine pantois. Il la trouvait tellement mignonne quand elle était avec lui. Si ça ne tenait qu’à lui, il l’aurait gardé rien que pour lui et l’aurait choyé jusqu’à n’en plus pouvoir. Un rire candide s’échappa de sa bouche qu’il plaqua lestement contre celle de sa belle, lui offrant un nouveau baiser passionné. Bien qu’ils étaient quasi l’un sur l’autre, il l’entoura de ses bras, tentant de combler une distance déjà bien réduite, qui lui semblait toujours de trop. Et, leurs lèvres encore scellées, Adam la souleva tel une plume –ne soulignant pas le cri de surprise qu’elle lâcha-, tourna sur lui-même et la colla au mur. Il la posa au sol avec la plus grande délicatesse dont il était capable, après l’avoir embrassé une dernière fois.

« Il y a aussi ton odeur et… Et un peu de ci, un peu de ça »

Kiel pencha sa tête à gauche puis à droite, pour appuyer sur le ci et le ça. La dévorant du regard, il se mordilla la lèvre inférieure. Dans un élan de tendresse plus fort que les autres, il porta sa main sur la joue de J., caressant sa pommette avec son pouce. Il connaissait tout d’elle. Aucun millimètre de sa peau ne lui était étranger. Et pour cause, il l’avait observé pendant des heures et des heures, voir mêmes des jours entiers. Ses yeux ne s’étaient jamais rassasiés du spectacle, trouvant toujours quelque chose de nouveau à détailler sur ce visage d’angle, ou redécouvrant une courbe des maintes fois escaladée par ces deux explorateurs, plus communément appelé mains. A plusieurs reprises, il s’était perdu dans les abysses bleus de sa belle, trouvant un océan à découvrir, une mer vierge, qui n’attendait que lui. Il n’allait pas tarder à la rejoindre. Il reporta son attention sur le visage de Jewel, s’étant perdu dans la contemplation de son corps. Elle avait les yeux fermés, il en sourit. Il embrassa le front de sa dulcinée. Ses lèvres passèrent sur son nez, ensuite sur sa joue libre, finissant son voyage en emprisonnant une nouvelle fois ses lèvres d’une bise fluette.
Est-ce que c’était possible d’être aussi dingue d’une fille ? Bordel ! Qu’il était bien là. Sa main glissa sur le cou de sa belle, passant par son bras pour rejoindre sa jumelle. Il serra ses doigts sur ceux de Jewel, cherchant encore plus de contacte.

« Oh ! Et puis, ma deuxième maîtresse ne doit venir que dans une heure. »

Il tenta d’échapper à la poigne se dirigeant vers lui, mais fut bloquer. Merde ! Il avait juste oublié qu’il y avait deux secondes, il était attaché à elle. Il fit la moue avant de se ramasser la tape sur l’épaule. Qu’il pouvait être con en sa présence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thinking about you {pv}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thinking about you {pv}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm always thinking of you
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)
» || I was thinking 'bout you, thinking 'bout me, thinking 'bout us
» /!\ I am thinking it's a sign that the freckles in our eyes are mirror images and when we kiss they're perfectly aligned ? Micastian /!\
» « There is nothing either good or bad, but thinking makes it so. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASPHODEL ROOT * :: { LOWARTS } :: Quatrième Etage. :: Salle de Bain des Préfets.-
Sauter vers: