AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What's Up ? {pv}

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakura R. Harada
-Fondatrice et Directrice de Lowarts-
-Fondatrice et Directrice de Lowarts-
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 22 Mars
Maison: Ex-Serdaigle.
RelationShip *:
MessageSujet: What's Up ? {pv}   Mer 2 Avr - 21:31




    ____Lowarts était ouvert depuis déjà quelques jours, les cours allaient commencer sous peu, mais avant tout, il fallait régler quelques formalités avec le Ministère. Malgré toute les choses qu'il pourrait dire, la jeune Harada ne pourrait faire marche arrière, donc c'est avec le cœur léger qu'elle se leva, rêveuse et émerveillée de sa journée. Cela faisait d'ailleurs bien longtemps que Rei n'avait pas fait son apparition, et le fait que, depuis sa fuite d'Azkaban, elle ait put la contrôler la rendait plus que radieuse. Depuis toujours cette ombre la hantait, sans jamais la lâcher, toujours agrippées à ses membres, mais une nouvelle ère s'annonçait, et malgré le passé flamboyant qui l'attachait, malgré ses origines des plus sombre, elle se savait mieux. D'ailleurs, la jeune femme avait repris contact avec sa meilleure amie : Emmanuelle, qui avait toujours été du côté des mages blancs, malgré les histoires de familles qu'à put avoir Sakura avec les Llewers.

    Sans perdre une minute de plus, l'ancienne Serdaigle s'enroula autour de ses draps de soie et se leva. Elle avait toujours eut cette habitude que de se balader avec une mine dépitée, un drap autour du coup et aucun chausson au pied. S'approchant de sa fenêtre, elle contempla le levé du jour, et s'alluma une cigarette – la première, la plus importante. Les voluptés qu'elle même créaient ressemblaient à de longues baguettes desquelles sortaient un sortilège. Malgré les années, le tabac était toujours aussi incontestablement un élément majeur, il hantait chaque recoins de l'école, et même chez les plus jeunes. S'en était presque désarment, mais il fallait l'accepter, c'est sous cette pensée des plus pures et soucieuse que Sakura s'enrôla sous la douche, d'où elle semblait retirer tous ses péchés. Les cicatrices de son corps ne semblaient se retirer, chaque jour davantage elles semblaient plus nombreuses. Les combats qu'elle avait jadis vécut lui ont procuré une expérience inébranlable, cependant, la nostalgie n'est pas de tout repos et n'est pas forcément des plus agréable. Il lui arrivait parfois de repenser à ce Lini, à cet auror qui avait sut l'envoyer dans cette prison inestimable ; Azkaban. Jamais, depuis sa fuite, elle ne l'avait revu. Ce n'était pas un manque qui la rongeait – quoi que, mais elle s'était quelque peu attachée à cette âme qui ne cessait de la haïr chaque jour davantage. Ils étaient de deux camps opposés, de deux camps voués à la haine et le martyr, et pourtant, malgré cette force qui les poussait l'un contre l'autre, la jeune femme ne pouvait nier comme un sentiment important.


    « Sakuraaaaaaaaaa sale peste. Lâche moi la douche ou je vais être à la bourre. »

    C'est toujours avec grâce que Yuki s'adressait à sa sœur, comme si ça avait été sa faute si ses sanitaires avaient été saccagé ? Non, jamais Sakura n'aurait put commettre un tel acte (=O). La jeune sorcière lâcha un sourire, puis après quelques lamentations de sa cadette ainsi qu'un dernier coup d'eau, elle se décida à lui laisser place. Après s'être séchée, toujours son drap autour du cou, elle se dirigea vers sa chambre en lâchant un petit regard subtil envers sa sœur. Ah mais quelle histoire ! N'avaient-elles pas autre à faire que de se chamailler ? Malgré une telle attitude, il fallait avouer qu'elles s'apportaient beaucoup de sentiments, mais qu'il fallait toujours prendre la dérive avant. De toute manière, on ne change pas les habitudes du jour au lendemain, n'est-ce-pas ? Plongée à nouveau dans son lit, elle fixa le plafond comme s'il allait lui apporter des réponses à des questions encore inexistante. Elle se laissa tomber vers la gauche, fixant une nouvelle fois son paquet de cigarette, avec peine, elle tenta d'y résister, mais c'est avec aucune surprise qu'elle finie avec une Lucky Strike dans la bouche.

    « Pfff... C'est décidé, je retrouve Brian, puis j'arrête de fumer. »

    Facile à dire, mais pas à faire, non ? Reporter toujours le plus difficile avait été (et sera sûrement toujours) sa tâche préférée, ainsi, elle pouvait continuer à vivre des jours paisibles sans pour autant se prendre la tête. Fixant toujours le plafond, laissant la fumée s'envoler au loin, elle n'avait pas besoin de musique pour se retrouvée mélancolique. Rien que le fait d'avoir prononcé le nom de Brian la perturbait. Depuis Azkaban, elle ne l'avait plus jamais revu, comment réagirait-il si jamais elle lui avouait qu'il avait deux enfants ? Elle n'osait s'imaginer la scène, mais il s'avérait que, malgré les recherches interminables produites, il ait finalement disparu de la circulation... C'était non loin d'elle que nichait deux garnements pourtant silencieux. Kristen et Zachary avaient toujours été calmes et impénétrables, comme leur père. La jeune sorcière pouvait lire en eux comme en lui. Après avoir écrasé sa cigarette, elle s'approcha, leur fit quelques caresse, puis entendit la porte s'ouvrir.

    « Alors, toujours pas prête ? » Silence. « Oh, tu t'occupe des petits diables. Attends, je vais chercher James, comme ça il ne s'ennuiera pas toute la journée ! »

    Sakura lâcha un sourire, et avant que Yuki ne revienne, s'empressa de chercher dans son armoire des habits pour la journée. Se rendant au ministère, elle devait se trouver une robe de marque qui fasse plutôt tendance dans le monde magique, non pas pour se faire remarquée mais plutôt pour qu'elle inspire le respect. Après avoir trouvée son bonheur chez sa préférée qui était de couleur saphir, elle attrapa le chapeau pointu assortit, et attendit la venue de sa sœur. Dès qu'elle fut présente, cette dernière s'empressa de lâcher le petit James aux cotés de ses cousins, puis les deux femmes se dirigèrent vers la cheminée.

    « Allez, comme au bon vieux temps. T'as ce dont on a besoin ? »
    « Of course. »

    Yuki tendit un sachet à sa sœur que celle-ci s'empressa d'ouvrir, elle en sortit de la poussière qui, après en avoir rassemblée une poignet, fut lancée dans la cheminée. Une flamme d'une étrange couleur s'alluma, et c'est d'un nom étrange que Sakura et Yuki s'élancèrent dans l'entre. Le ministère n'était pas bien loin, à vrai dire, elles étaient juste à cotée. Fraichement arrivée dans un bar sorcier, elles ne tardèrent pas trop, voyant défiler le temps sur leurs pauvres montres, et prirent la voix la plus rapide pour s'y rendre ; c'est à dire un vieux téléphone tout cassé. Sans plus attendre, les deux sœurs se dirigèrent vers le bureau du ministre, priant qu'il soit bien au rendez-vous. Il était dix heure tapante (du matin), et l'heure convenue était prévue il y a de cela déjà trente minute. Comme quoi, les Harada sont loin d'être reconnue pour leur ponctualité. Sakura lâcha trois coups sur la porte, attendant son droit d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/lastbreathing
Yuki N. Harada
-Fondatrice et Directrice de Lowarts-
-Fondatrice et Directrice de Lowarts-
avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 27.03 - 20 ans.
Maison: Serdaigle.
RelationShip *:
MessageSujet: Re: What's Up ? {pv}   Sam 5 Avr - 19:27

    ____Le jour venait à peine de se lever, que Yuki était déjà en train de geindre, sa tête enfouit sous son oreiller. Encore une fois, elle était sortie la nuit dernière, et comme toujours sa gueule de bois, ainsi que le fait qu'elle n'est jamais été du matin n'arrangeait en rien la situation. Elle resta dans cette position un bon moment, depuis un an, se lever devenait dur. Yuki n'avait jamais été une personne très forte, malgré ce que tout le monde pouvait penser. Bien au contraire, si on regardait bien, elle avait toujours eu quelqu'un pour la soutenir. Et depuis une longue et terne année, elle était toute seule, sans Dakota. D'ailleurs elle ne savait même pas si celui ci était vivant ou mort, et c'était peut être bien cela qui était le plus dur. Soupirant un instant, elle finit par se retourner doucement dans son lit pour se retrouver sur le dos, fixant le plafond, elle éprouvait un de ces mal de crâne, qu'elle se jurait une fois de plus, de ne plus jamais boire. Du moins jusqu'a la prochaine fois. La jeune Harada avait toujours eu un problème avec l'alcool et ce n'était un secret pour personne. Basculant doucement son corps sur le côté, elle eu un léger frisson lorsque ses pieds nus, comme à leur habitude, entrèrent en contact avec le parquet froid de sa chambre. Se levant doucement, les yeux encore à moitié clos, elle jeta un coup d'oeil à James, qui était réveiller et fixait le plafond comme sa mère avait pu le faire quelques secondes auparavant. Le prenant doucement dans ses bras, elle lui adressa un baiser sur le front, avant de chercher dans le frigo un biberon qu'elle avait préparer la veille. Le faisant chauffer quelques secondes, elle lui donna ensuite, après avoir vérifier la température en versant quelques gouttes sur son poignet. Le posant doucement dans son parc, elle sortit alors de ses appartements.

    __Elle savait très bien qu'elle pouvait laisser James tout seul quelques heures. Plus il grandissait et plus il avait une part de Dakota en lui qui occupait tout l'esprit de la jeune Harada, et c'est sans doute pour cette raison qu'elle ne voyait pas son côté à elle qui se trouvait pourtant très fortement chez son fils. Traversant juste le couloir, elle était habillée d'une chemise de Dakota, et avait les cheveux en bataille comme tous les matins. Tapant deux, trois fois avec douceur, il n'y eu aucune réponse. Elle soupira alors un instant, avant d'entrer d'elle même dans les appartements de sa soeur aînée. Se dirigeant vers son neveu et sa nièce, elle les embrassa puis, se dirigea vers la porte. Tapant avec force contre celle-ci, la mauvaise humeur matinale de Yuki était revenue. Chasser le naturel, il revient au galop.

    __« Sakuraaaaaaaaaa sale peste. Lâche moi la douche ou je vais être à la bourre. »

    __Yuki sortit alors un paquet de Marlboro de sa poche, en calant une entre ses lèvres, elle l'alluma à l'aide d'un briquet moldus, puis tira une première fois dessus. La première taffe, la plus importante, celle qui impreigne les poumons, et qui donne le ton pour toutes celles qui vont suivre. Silence. S'avançant doucement de la fenêtre, elle l'ouvrit avec délicatesse, s'appuyant sur le rebord, crachant sa fumée à l'exterieur. James, Zach et Kristen et déjà de futur fumeur, mais si Yuki pouvait éviter de les noyer dans sa fumée alors elle le faisait. Elle vit alors sa soeur sortir enfin de la douche, rouspetant un peu auprès de celle ci en lui disant qu'il ne lui fallait pas des heures pour se préparer, elle termina sa cigarette, avant d'entrer elle même dans la salle d'eau. Retirant en vitesse ses vêtement, lorsqu'elle se retrouva nue comme un vers, elle mit l'eau à a couler, avant d'entrer dans la cabine de douche. L'eau se répandit alors doucement sur le corps d'Harada qui sentait un tambour marteler son esprit et elle n'avait qu'une seule envie, retourner se coucher. Malheureusement, elle devait aujourd'hui aller rendre visite au ministre avec Sakura pour pouvoir régler les derniers détails concernant Lowarts.

    __Sortant de la douche une bonne demie heure plus tard, elle s'activa alors à se sécher les cheveux à l'aide de magie. Puis, une fois qu'il furant complètement raide ( vive la magie, à bas les bouclettes ), elle entreprit le moment maquillage. Il n'était pas possible de voir Yuki sortir sans se maquiller, même pour aller en prison. Rares étaient les personnes qui l'ont vu sans son maquillage et celles-ci se comptent sur les doigts d'une main. Une fois qu'elle eu appliquer crayon et mascara noir. Elle choisit alors un rouge à lèvre d'un rouge intense et s'en mit doucement sur les lèvres. Il fallait qu'elle est l'air classe aujourd'hui, et c'était donc avec dépitement qu'elle n'avait pas choisit des affaires moldus comme elle faisait toujours. D'ailleurs Dakota comme Sakura, lui avait souvent dit qu'il n'avait jamais vu une plus grande garde robe que celle de Yuki. Cependant, cette fois ci, elle opta pour une robe rouge de même teinte que son rouge à lèvre, mais ne s'embêta pas du chapeau qui risquait d'applatir son brushing. Sakura allait râler, elle le savait, mais elle aimait ça en même temps. Elle n'était pas sa petite soeur pour rien. Sortant alors fièrement de la salle de bain, elle afficha de grands yeux ronds lorsqu'elle vit que Sakura n'était pas prête et que pour une fois c'était elle la première dans ce domaine.

    __« Alors, toujours pas prête ? » Silence. « Oh, tu t'occupe des petits diables. Attends, je vais chercher James, comme ça il ne s'ennuiera pas toute la journée ! »

    __Elle ne laissa même pas le temps à sa soeur de lui répondre, qu'elle était déjà partit en trombe dans ses appartements pour aller chercher son fils. Celui ci était plus âgé d'un an par rapport aux jumeaux, et Yuki se souviendrait sûrement toute sa vie de la réaction de Sakura et du sortilège qu'elle avait éviter de justesse. Un sourire nostalgique apparut doucement sur les lèvres de l'ancienne bleue et argent, mais elle le chassa vite, et le prit doucement dans ses bras. Lui aussi habillé d'un débardeur qui appartenait à Dakota. C'est dans ces moments là qu'on comprennait que Yuki faisait une fixette sur le mexicain et qu'elle ne se remettrait sûrement de sa disparition. Serrant le plus corps frêle de son fils contre elle, elle revint dans la chambre de sa soeur. Le posant avec les enfants de Sakura. Elle le recouvra de baisers avant d'enfin se décider à partir. Une légère pointe d'inquiétude sur le visage ; elle n'aimait pas laisser James tout seul, même si, elle savait qu'il était sage comme une image. Elle envoya alors rapidement un mot à Phoenix en lui demandant de passer à midi et à la fin de ses cours pour surveiller ce que faisait les enfants. Une fois cette action accomplie, elle se sentait déjà plus sereine et le coeur plus léger. Elle afficha un sourire lorsqu'elle vit le regard de sa soeur se poser sur elle.

    __« Allez, comme au bon vieux temps. T'as ce dont on a besoin ? »
    __« Of course. »

    __Yuki tendit alors un sachet à sa soeur, ou se trouvait à l'intérieur de la poudre de cheminette. Elle vit celle ci en prendre une grosse poignée, et toutes deux s'élancèrent, main dans la main, dans la cheminée. Déjà que Yuki avait mal au crâne, se trajait n'arrangea en rien son état. Arrivée dans un bar, elle s'approcha doucement du comptoir. Alors qu'elle commandait un café, elle était en train de payer lorsqu'elle sentit quelqu'un la tirer de force au dehors. De grand café moldus à la main, elle en tendit un à sa soeur, avant de reprendre la parole.

    __« Oh c'est bon Riku, il va disparaître... Quoi que, ce serait drôle... »

    __Une légère malice se fit voir dans le regard gris de la jeune femme, chose qui n'annonçait jamais quelque chose de bien mais bon. Elle porta alors son café à ses lèvres. Le sien n'était comme celui de personne, et elle n'avait jamais trouver quelqu'un qui l'aimait aussi noir et aussi serré qu'elle. D'ailleurs bon nombre de fois, lorsqu'elle n'avait pas compris qu'elle l'aimait très fort, elle l'avait fait à Kae, Sakura, Kaori et bien d'autre personne qui l'avait tous recracher. Enfin. Arrivant près d'une cabine téléphonique complètement morte, Yuki afficha une grimace, avant d'entrer à l'interieur de celle-ci de force, avec sa soeur aînée qui ne lui laissait pas le choix.

    __« Je déteste passer pas cet endroit... »

    __Quoi qu'il en soit, elles arrivèrent bientôt au sein du ministère et Yuki sortit en vitesse de l'endroit ou elle avait du rester de force. Saluant quelques personnes qu'elle conaissait au passage, elle s'avança doucement, accompagnée de Sakura, vers le bureau du ministre. Au bout de quelques silence, elles conclurent qu'il valait mieux que ce soit Sakura qui frappe car Yuki n'avait pas l'habitude de frapper avec... Disons de la délicatesse.

    __Un. Deux. Trois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
What's Up ? {pv}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASPHODEL ROOT * :: { LE MONDE MAGIQUE } :: Londres. :: Le Ministère de la Magie. :: Niveau I. Bureau du Ministre & Informations. :: Bureau de Alexander Lewis.-
Sauter vers: