AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thinking of you [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexander Lewis
-Ministre de la Magie-
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 27
Citation : : Aimes-tu la vie ? Alors ne gaspille pas ton temps, car il est l'essence de la vie.
Humeur : : Hey Hey!
Date d'inscription : 28/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 26 mars 1970, 38 ans.
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Thinking of you [PV]   Dim 30 Mar - 15:54

    Un des avantages à être Ministre, est celui d’être son propre patron. Bien-sur, il ne faut pas en abuser pour garder sa place, mais l’on peut , de temps en temps, prendre une journée de congé. Aujourd’hui, par exemple, voilà ce que fit Alexander. Ayant tellement travailler durant la semaine, il pouvait se permettre une petite journée détente, pour aller découvrir les recoins du monde magique, et faire un petit tour en Irlande voir de vielles connaissances.

    Le début de la journée commença cependant par une petite visite au ministère, pour signer quelques papiers. A croire que le mot « repos » était proscrit du langage de son secrétaire. Tan pis. Maintenant qu’il était à Londres, autant se balader. Pour Alexander, l’avantage de vivre à Londres résider dans le seul fait de pouvoir trouver tout se que l’on souhaite à n’importe qu’elle heure de la journée. Il se rappela le jour de son déménagement à Londres. Son ancienne petite amie lui avait demander , a deux heures du matin, de trouver des fleurs. Il était amoureux, alors il était parti en acheter. Le plus surprenant fut qu’il en trouva très rapidement. Enfin, tout ça pour dire que Londres est très pratique.
    Alexander se balada dans les rues marchandes, près du quartiers des Théâtres. Il adorait le théâtre. Surtout un comédien. Alan Rickman. Un acteur jouant dans un film sur un petit sorcier à lunette. Enfin bon. En passant dans ses rues, Alexander tomba sur un magasin atypique. Il entra allécher par l’odeur qu’il s’en dégageait. Un vrai paradis pour gamin. Des bonbons en pertes de vue, de toutes sortes, de toutes formes. Au fond du magasin, Alexander tomba sur un ensemble de bonbon, positionné pour former un bouquet de fleur. Cela avait l’air délicieux. *Et si je lui prenais ça ?*. C’est ce qu’il fit. Alexander acheta le bouquet. Non pas pour une jeune fille, mais pour une amie. Une très bonne amie.

    Dans la rue Alexander fut surpris des regards. Il ne l’avait jamais remarqué, mais maintenant qu’il était Ministre, le monde entier le connaissait. Et semblait l’apprécie. Il faut dire, que pour passer inaperçu, il avait tout faux. Il était habillé en costar, gris, avec une chemise au couleurs violette. Il était allé au coiffeur peu de temps avant aujourd’hui. Et son allure, sure d’elle, le rendait imposant aux yeux de tous. Tan pis. Il stoppa sa route dans un restaurant moldu. Un restaurant français. Son restaurant préféré. Après avoir salué le patron, il dégusta le plat du jour, et repartit. Il ne s’attarda pas cette fois, et s’engouffra dans une allée sombre. La il transplana , direction l’Irlande.

    Bien que ce ne fut pas sa première visite en Irlande, Alexander fut encore émerveillé par les paysages. Le climat rend l’herbe si verte, que l’on a envie de s’y rouler dedans. L’endroit de toutes les légendes, ou la magie est omniprésente. Enfin bon, le paradis selon Alexander. Il avait transplanter au village de Pré-au-lard , l’endroit le plus près de Lowarts ou l’on peu tranplaner. Son arriver se fit en discrétion, et il se déplaça alors en direction de Lowarts. Bien qu’il mit un peu de temps, il arriva vers les quinze heures à l’entrée du château, et grâce son statut de ministre rentra aussitôt. On lui demanda s’il voulait voir la directrice.

    - Non, je viens juste rendre visite a une amie.

    On le laissa rentré. Il monta les escaliers, en saluant quelques connaissances. Il faut dire qu’il faisait effet avec son bouquet de bonbon. On aurait put penser qu’il venait voir un/une élève, mais non. Il arriva au second étage, et se dirigea vers une porte éclairé. « Bureau de Keira Presley ». Il rajusta sa veste, se recoiffa, et tapa légèrement à la porte. Il mit le bouquet derrière son dos.

_________________

Qu'est-ce que ton baiser ? - Un lèchement de flamme


Dernière édition par Alexander Lewis le Dim 30 Mar - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelus527.skyrock.com
Keira L. Presley
-Directrice de Serpentard-
-Professeur de Magie Noire-
-Directrice de Serpentard--Professeur de Magie Noire-
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 29
Citation : : ~¤ A Keira ... What Else ?! ¤~
Humeur : : Serpentard
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 18 Septembre 19XX, 20 ans
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Dim 30 Mar - 16:38

    -Just for me ?-


    Assise à son bureau, un tailleur très ajusté d'une couleur bleu électrique la sublimée... même si c'était presque impossible de la rendre plus belle qu'elle ne l'était. Enchainée à ses dossiers comme on pouvait l'être à une grille de métal, ses doigts crispés sur son stylo plume d'argent massif et lourd, elle signait des papiers dont elle ne trouvait réellement pas l'intérêt. Elle avait envie de s'échapper de cette atroce souffrance qu'elle nommait " responsabilité ". Yuki ne lui avait jamais parlé de ce revers de médaille atroce et surtout peu amusant. Mais elle ne pouvait lui en vouloir, si elle lui avait dit, Keira se serait enfui en Afrique australe sans même lui indiquer sa destination ! Son cœur était presque morne, rien ne lui laissait le choix de faire une pause, elle était l'une des rares professeurs à ne pas donner cours pendant ce créneaux horaire donc elle ne pouvait tenir compagnie à personne. C'était dur de traiter une nouvelle matière longtemps imagine comme la matière même des mages noirs. Un programme très difficile à mettre en œuvre où elle ne devait pas oublier qu'elle serait surveiller par le ministère... bien qu'elle savait qu'elle n'avait pas grand chose à craindre ce l'administration, mais tout de même, ne pas lui faire confiance revenait au même. Ils n'avaient qu'à la mettre sous serment et le tour serait joué !

    Alors on frappa à la porte ... étonnée la jeune femme se leva, laissant alors retombe sa jupe courte et cintrée d'une couleur tout aussi électrisante que son bustier. Quelques pas furent nécessaire pour qu'elle arrive à la porte, tournant doucement la poignée pour ouvrir la porte. Elle découvrit un visage particulier qui lui fit faire un sursaut de surprise. Son cœur s'éveilla brusquement et sauvagement, elle sentit le rouge lui monter aux joues. Elle s'avança d'un pas pour lui faire face, son regard assuré supplanta le sien sans un mot alors qu'elle se demandait se qu'il pouvait bien venir faire ici ...


    -" Monsieur le ministre ... quelle surprise , je ne m'attendais pas à votre venue en Irlande, la nature vous manquait-elle à Londres ?"


    Elle l'invita à entrer dans son bureau, que pouvait-elle faire d'autre. Respirant calmement pour reprendre son visage froid et contrôlé qu'elle laissait voir habituellement, Keira ferma la porte derrière lui alors qu'il semblait lui cacher quelque chose derrière son dos. Pour autant, elle n'essaya pas de savoir ce dont il était question, elle n'était plus ... enfin si elle était toujours aussi immature mais ne voulait pas le faire comprendre à Alexander ... son Alexander, prouvait-il son attachement en venant lui prendre visite ? Lui montrait-il qu'elle était toujours sans son coeur où venait-il lui faire acte qu'il c'était marié avec une autre pendant leur séparation ? Elle n'en avait rien à faire en fait, elle était tellement heureuse de le voir en bonne santé, n'était-ce pas le nécessaire. Prenant place sur l'une de ses grandes banquettes de canapés couleur émeraude, elle lui fit signe de prendre place auprès d'elle, ils avaient tant de choses à se dire !!! Elle en avait à lui dire en tout cas !

    -" Je pensais que tu ... avais cherché à m'oublier... je n'aurai jamais imaginé de voir sur le pas de ma porte et surtout ici... je suis heureuse de te revoir Alex' ... réellement. Même si je suis tout autant troublée par cette visite. Que viens-tu faire ici ... "


_________________

    -I Want you ... NOW !!-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Lewis
-Ministre de la Magie-
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 27
Citation : : Aimes-tu la vie ? Alors ne gaspille pas ton temps, car il est l'essence de la vie.
Humeur : : Hey Hey!
Date d'inscription : 28/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 26 mars 1970, 38 ans.
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Dim 30 Mar - 17:15

    La porte s’ouvrit doucement, laissant le temps au cœur d’Alexander de battre à la chamade. Voilà un moment qu’il ne l’avais pas revue. Voilà la porte était ouverte. La dernière fois était au moment de leurs ruptures. Elle semblait surprise. Il avait mit du temps à pardonner. Elle sursauta même. Mais à présent il était là.

    - Monsieur le ministre ... quelle surprise , je ne m'attendais pas à votre venue en Irlande, la nature vous manquait-elle à Londres ?
    - Vous avez bien vu Mademoiselle. Et puis Lowarts est un si charmant endroit que je ne pouvais ne pas venir.

    Le croira t-elle? Sûrement. Elle ne pouvais pas s’imaginer qu’il était venu pour elle, juste pour elle. Mais peu importe. Il était là maintenant, et il continua de cacher le bouquet, préférant le garder pour plus tard. En rentrant dans le bureau il ne remarque pas le lieu. Ses yeux étaient fixés sur elle, sur son corps, et sur sa tenue . Toujours aussi ravissante. Il se rappela l’époque ou ils étaient ensembles. Ils étaient heureux… jusqu a… jusqu a qu’elle le quitte. Ses raisons : prendre un nouveau départ. Enfin, Alexander l’avait compris ainsi. Il ne l’avait pas suivit. Il avait sa carrière. Et puis, il ne l’avait plus revu. Il ne l’avait pas oublié, mais il s’était réconforté chez d’autres femmes. Sans que cela ne puisse aboutir sur quelque chose de sérieux. Maintenant il était Ministre. Et ce changement l’avait fait réfléchir. Il pouvait la revoir.

    - Je pensais que tu ... avais cherché à m'oublier... je n'aurai jamais imaginé de voir sur le pas de ma porte et surtout ici... je suis heureuse de te revoir Alex' ... réellement. Même si je suis tout autant troublée par cette visite. Que viens-tu faire ici ...

    Ses paroles la rassurèrent. Elle non plus n’avais pas oublier. Elle avait raison. Il avait voulu l’oublier. Mais on ne l’oublie pas facilement. Il se rapprocha, et l’embrasse délicatement sur la joue, puis sortit le bouquet de son dos.

    - Tu ma manqué, je voulais te voir. Tu aime toujours les bonbons au moins?

    Il ferma les yeux. La voir était quand même douloureux. Il se rappela les après-midi passés en amoureux. Il la regardait souvent plus qu’il ne parlait. Elle était adorable. Toujours entrain de manger des bonbons. Son coté Lolita sûrement. Dire qu’il n’avais pas espéré qu’elle revienne serait mentir. Il avait espère, et l’espéré encore jusqu’à hier. Mais non. Il avait apprit en lisant les papiers de Lowarts qu’elle travaillait ici. Il était donc venu.

    - Et toi, tu as pensé à moi?

_________________

Qu'est-ce que ton baiser ? - Un lèchement de flamme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelus527.skyrock.com
Keira L. Presley
-Directrice de Serpentard-
-Professeur de Magie Noire-
-Directrice de Serpentard--Professeur de Magie Noire-
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 29
Citation : : ~¤ A Keira ... What Else ?! ¤~
Humeur : : Serpentard
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 18 Septembre 19XX, 20 ans
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Dim 30 Mar - 17:39

    -Lose myself !-



    Il s'approcha d'elle et soudainement elle se remémora leur premier baiser. Doux et suave, un peu timide mais c'était tout lui. Keira laissa une vague de tendresses la parcourir alors qu'il venait de déposer ses lèvres contre sa joue. Cette joue qu'elle avait tant accolée à la sienne lorsqu'ils se retrouvaient à parler en plein milieu de la nuit , parler de choses futiles et idiotes. L'important était qu'ils passaient une autre nuit ensembles sans penser au lendemain. Le contexte de ce nouveau baiser était tellement différent qu'elle ne chercha pas d'explication. L'amitié, ils étaient toujours amis sûrement, c'était une simple manière de la saluer. Elle se trompait sûrement mais elle ne pouvait imaginer qu'il ait fait ce chemin pour lui dire à quel point il la désiré encore. Soudainement il lui sortit une sorte de bouquet de bonbons. Un sourire enfantin transcenda son visage, elle s'approcha de lui pour déposer à son tour un baiser sur sa joue, regardant le bouquet, alors il n'avait pas oublier ses caprices nocturnes ? C'était tellement plaisant de ce dire qu'on avait imprégné un homme à tout jamais. Keira prit le bouquet dans ses mains avec douceur, effleurant ses mains avec une tendresse qu'elle ne donnait qu'à lui ... qu'elle n'avait donné qu'à lui.

    - Tu ma manqué, je voulais te voir. Tu aime toujours les bonbons au moins?
    -" Oui toujours ... tu sais que j'ai du mal à m'en défaire ! Moi aussi j'avais envie de te voir... mais j'en avais pas la force, j'avais peur de te voir heureux. Je suis égoïste ... tu le sais bien."

    Elle fit quelques pas pour déposer le bouquet sur son bureau. Prenant un caramel en forme de fleurs pour alors le mettre à ses lèvres pour le croquer sans ménagement. Revenant vers lui pour prendre de nouveau place sur le canapé, elle ne pouvait qu'être comblée de sa présence, de se prestance, ce qu'elle avait toujours aimé chez lui au point de ne plus vouloir être loin de lui. Et pourtant, elle s'était séparé de lui brutalement, c'était la seule façon... blessée par ses propres actes, elle s'en voulait ... même maintenant. Face à lui elle était fragile, elle n'était qu'une femme. Quand bien même elle ait vécu dans la jungle avec des tribus locales, elle n'était pas aussi forte qu'elle le pensait, elle prenait conscience qu'il était une partie d'elle trop fragile ... oui encore et toujours son point faible... elle détourna son regard quelques instants, comme prise d'un remord. Soudainement il la fit reprendre les notions de la réalité en lui disant quelques mots lui la firent se remettre totalement en question ... et qui lui demander de conclure sur sa fugue presque juvénile.

    - Et toi, tu as pensé à moi?
    -" Te dire que non ... serait mentir. J'ai souvent pensé à ce qu'aurait été ma vie à tes cotés. Et surtout je me suis souvent posé la question de savoir comme tu allais ... j'étais idiote, je le suis toujours. Peut-on changé une personne aussi têtue que moi ? Mais te voir ici me prouve que tu as enfin réussit à me pardonner un tant soi peu."

    En tout cas, elle se l'imaginait à tord ou à raison. Alexander, aussi beau et ténébreux soit-il demeure l'être le plus intelligent et sensé qu'elle ait jamais côtoyer. Peut-être avait-il trouvé le temps long et qu'il voulait de nouveau la protéger et lui venir en aide, elle l'éternelle égarée et celle qui ne comprenait pas toute la douleur du monde ... même si elle l'avait vu de prés pendant ce long voyage loin de lui. Mais elle aurait tellement voulu vivre tout ça ... à ses cotés. Mais il avait des envies de politiques et même si elle avait été contre à l'époque, ce costume le rendait tellement séduisant qu'elle ne pouvait pas nier qu'elle était attiré par lui. Pourtant, elle ne laissait rien voir ... mais il allait sûrement le comprendre, il la connaissait malgré sa volonté de tout cacher ... Son caramel disparu entre ses lèvres, elle le mâcha quelques instants pour lentement le faire complètement disparaitre ... Pouvait-elle en faire autant pour ses sentiments ?!

    -" Ils sont bon en tout cas ... "


_________________

    -I Want you ... NOW !!-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Lewis
-Ministre de la Magie-
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 27
Citation : : Aimes-tu la vie ? Alors ne gaspille pas ton temps, car il est l'essence de la vie.
Humeur : : Hey Hey!
Date d'inscription : 28/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 26 mars 1970, 38 ans.
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Dim 30 Mar - 20:00

    Quand elle lui rendit son baiser il frissonna. Le moindre contact avec elle le rendait encore tremblant. Un adolescent devant son idylle, un homme devant l’objet de son désir. Un désir si lointain, mais si présent à ce moment même. Et le sourire malicieux qu’elle affiche en voyant le bouquet ne changea rien. Cependant, sa respiration s’accéléra quand elle lui frôla la main. Le même geste que durant leur relation. Un geste si tendre. Ils avaient beaux ne plus être ensembles, ils s’aimaient. D’une façon très compliqués. Alexander ne pouvait le caché. Et elle avait du le comprendre. Déjà il était la, après leur histoire. Il était là malgré son emploi du temps. Et l’autre raison, mais qu’elle ne savait pas, c’est qu’elle était la première personne qu’il venait voir depuis son élection au rang de ministre. Il n’osé se l’avoué, mais peut-être qu’il l’aimé toujours.

    - Oui toujours ... tu sais que j'ai du mal à m'en défaire ! Moi aussi j'avais envie de te voir... mais j'en avais pas la force, j'avais peur de te voir heureux. Je suis égoïste ... tu le sais bien.
    - J’en suis heureux. J’aime ce coté enfant.

    Il n’eu pas la force de répondre au reste. Elle était égoïste, oui. Mais lui aussi. Sûrement pour cela que leur couple ne fonctionna pas. De plus, in ne savait que répondre. « J’avais peur de te voir heureux ». Cela lui ferait-elle plaisir de savoir que non? De savoir qu’il n’avait réussi a se mettre en couple avec d’autres femmes de peur qu’elles partent, elles aussi. Sûrement. Comme lui il serait heureux qu’elle soit triste, et qu’elle eu regretter leur séparation.
    Mais peut importe. On ne peux jamais oublier. Mais on peut passer à autre chose. La regarder manger un caramel en sa compagnie était largement suffisant, comparé au silence radio des années précédentes. La voir s’asseoir a ses cotés également. Il aimé toujours sa présence. Elle était si spontané. Il aurait aimé être ainsi parfois.

    - Te dire que non ... serait mentir. J'ai souvent pensé à ce qu'aurait été ma vie à tes cotés. Et surtout je me suis souvent posé la question de savoir comme tu allais ... j'étais idiote, je le suis toujours. Peut-on changé une personne aussi têtue que moi ? Mais te voir ici me prouve que tu as enfin réussit à me pardonner un tant soi peu.

    Alors comme ça elle avait pensée a lui. Alexander sourit. Lui aussi avait eu ce genre de question. Il l’avait imaginer avec lui, et avec une fille. Leur fille. Elle lui aurait ressemblé. Elle aurait fait des crises pour avoir des bonbons. Il lui en aurait donné. Et Keira aurait fait l’enfant pour en avoir elle aussi. Il aurait alors prit un bonbon dans la bouche et lui aurait donné pour qu’ils puissent s’embraser.
    Le silence prit place entre eux. Pas un lourd silence, mais un silence apaisant. Elle avait l’air heureuse. Il avait beau dire l’inverse, il en était quand même très heureux. Dommage qu’il n’était pas la pour partager ce bonheur.

    - Ils sont bon en tout cas ...

    Oui, ils sont bons. Alexander en avait manger lui aussi durant la matinée. Il pensa « toi aussi ». Il voulu lui dire qu’elle était bien, mais ne parla pas. Il la regarde, s’enfonce dans la canapé, et emmène sa main vers son visage. Un pose de penseur. Son regard dans celui de Keira. Il avait envie de redevenir quelqu’un pour elle. Il y arriverait.

    - Parle moi de toi. Comment a tu put finir dans un bureau, toi, la révolutionnaire anti-politique ?

_________________

Qu'est-ce que ton baiser ? - Un lèchement de flamme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelus527.skyrock.com
Keira L. Presley
-Directrice de Serpentard-
-Professeur de Magie Noire-
-Directrice de Serpentard--Professeur de Magie Noire-
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 29
Citation : : ~¤ A Keira ... What Else ?! ¤~
Humeur : : Serpentard
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 18 Septembre 19XX, 20 ans
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Dim 30 Mar - 20:30

    -Just me&you-


    L'entendre dire qu'il aimait son coté enfantin, c'était comme l'entendre le lui dire il y a tout juste un an. Combien de fois lui avait-il fait promettre qu'elle ne devienne pas aussi mature que les femmes politiques, celles qui ressemblaient bien plus à des hommes qu'à autre chose en réalité. Bien qu'elle n'ait pas brisé sa promesse, elle se rendait compte que tout cela c'était fait naturellement, elle n'avait seulement pas changé, de plus elle n'était pas là d'être mature, à 20 ans on a encore pas mal de bêtises à faire non et elle allait les faire ... oui elle allait les faire. Mais elle aurait aimé les faire à ses cotés pour ne rien craindre du monde extérieur. Même s'il n'était plus son amoureux, quel tendre façon de le qualifier, il n'était passif pour autant, elle savait qu'il la protégerait même si elle se prenait à le détester. Comment pouvait-elle le détester de toute manière, elle était trop attaché à lui. Même si elle aurait voulu l'oublier, c'était bien trop douloureux maintenant qu'il était si proche d'elle. Oui tellement proche qu'elle pouvait le toucher à sa guise et lui faire comprendre toute la colère qu'elle pouvait avoir contre elle depuis un moment. Mais tout ça était destiné à rester dans son être pour pas mal de temps encore... oui pas mal de temps et sûrement trop pour changer quelque chose... seule, elle ne ferait pas le premier pas, ça c'était bien plus que sur et certain...


    - Parle moi de toi. Comment a tu put finir dans un bureau, toi, la révolutionnaire anti-politique ?
    -" Je suis venue ici pour vivre cette aventure avec Yuki et Sakura. Tu sais, elles sont mes meilleures amies, elles m'ont fait sortir de ma jungle Amazonienne pour venir enseigner ce que j'y ai découvert... de plus, je suis toujours contre toute forme de politique ... dois-je te faire la tête, Mister Prime Minister ? "

    D
    oucement elle se pencha pour poser un baiser sur sa joue, elle le cherchait un peu, c'était normal non? Heureuse de le revoir et surtout heureuse qu'il soit Ministre malgré tout. Elle ne pouvait pas lui en vouloir d'avoir réussi ce qu'il avait tant rêvé. Keira déposa sa main contre la sienne pour la caresser doucement, pour être certaine qu'il n'était pas qu'un songe. Lui qui pouvait partir comme il était arrivé, aussi vite qu'une goutte d'eau. Si seulement elle savait ce qu'il ressentait, enfin s'il ressentait réellement quelque chose car l'instinct n'apporte pas toujours la vérité, Keira pourrait dormir plus sereine et peut-être à ses cotés. Mais leurs orgueil respectif semblait ne pas vouloir les réunir à cet instant mais leurs cœurs combattraient sans relâche leur raison ... comme toujours. Ils étaient peut-être destinés à s'aimer, se haïr puis s'aimer de nouveau et ça jusqu'à la mort ... qui peut réellement savoir ? Sa main caressant tendrement al sienne encore et toujours, elle le regardait pensif et tellement beau ... se regard ... elle l'aimait ... tout comme cet homme tout entier. Doucement elle lui dit alors ... d'une voix troublée.


    -" Et toi ... parles moi ... de ta vie ... je veux tout savoir !"


    Elle fuyait ... ses sentiments, essayant de banaliser leur rencontre ... essayant de croire qu'elle ne pouvait plus l'aimait au point de se damner ... que c'était du passé. Pourtant il était là et il la tourmentait de ce regard . Ce même regard auquel elle ne pouvait pas faire face sans s'y brûler et fondre ... il le savait ... et il en était tellement conscient que ce sourire le lui prouvait. Il la voulait ... encore ... et elle venait de le comprendre brutalement. Un sourire naquit alors sur le visage de la jeune femme, elle lui dit alors brusquement, cette fougue la caractérisant prenant le dessus sur sa patience et sa raison.

    -" Dis moi ... tu veut m'embrasser ... es-tu venu pour savoir s'ils sont toujours aussi doux ?"



_________________

    -I Want you ... NOW !!-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Lewis
-Ministre de la Magie-
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 27
Citation : : Aimes-tu la vie ? Alors ne gaspille pas ton temps, car il est l'essence de la vie.
Humeur : : Hey Hey!
Date d'inscription : 28/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 26 mars 1970, 38 ans.
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Lun 31 Mar - 15:56

    - Je suis venue ici pour vivre cette aventure avec Yuki et Sakura. Tu sais, elles sont mes meilleures amies, elles m'ont fait sortir de ma jungle Amazonienne pour venir enseigner ce que j'y ai découvert... de plus, je suis toujours contre toute forme de politique ... dois-je te faire la tête, Mister Prime Minister ?

    Il se mit a sourire, cachant un rire immédiat. Se qui l'empêcha de rire fut se baiser, qu'elle lui donna sans prévenir. Il ne savait que répondre. Elle avait toujours des petites phrases claquantes, et agaçantes à la fois. Elle était elle même. Elle lui caressait la main à présent. Comment résister?

    - Non, ne me fait pas la tête... je ne le supporterais pas. Mais... jungle d'Amazonie, tu avait la tenue des amazones?

    Il avait toujours ainsi. Dès que la pression devenait trop forte, ou qu'il penser mal agir, il mettait une pointe d'humour dans ses paroles. Même si parfois cela était complètement nul. Le silence regagna sa place entre eux d'eux. On aurait dit un couple, même si cela n'était plus le cas. Non? S'il le pouvait Alexander lui avouerait son amour. Immédiatement. Mais il avait trop peur de la voir partir, comme la fois d'avant. Cette fois , il ne le supporterais pas.

    - Et toi ... parles moi ... de ta vie ... je veux tout savoir !

    Sa vie. Au moment elle le lui demanda Alexander ne la connaissait plus. Il se rappelait de peu de chose. Sa vie... Que dire?

    - Et bien, que dire. Quand tu est partie j'ai eu une petite phase de vide, mais j'ai séjourné en France. La-bas, j'ai apprit la politique française vis-à-vis des sorciers. Ce retour aux sources ma fait revenir à Londres, ou dalleur, j'ai acheté un appartement. La suite tu la connais , je me suis présenté comme Ministre. Au début je ne pensé pas être élu, mais au fur et à mesure les gens ont votés pour moi. Je soupçonne toujours mes supporters d'avoir forcer les votants. Enfin, toujours célibataire, sans enfants, et coeur à prendre...

    Cela ne pouvait être plus clair. Une invitation immédiate à le rejoindre, ici. Et ce sourire, le sourire qu'elle affichait à présent. * tu as compris n'est-ce-pas? Tu as compris que je ne veux que toi!*. Il continua de la regarder, toujours avec un sourire dévoreur. Oui, elle venait de comprendre. La suite ne pouvait que le prouver.

    - Dis moi ... tu veut m'embrasser ... es-tu venu pour savoir s'ils sont toujours aussi doux ?

    Que répondre à ce genre de phrase? Rien. Il n'avait rien à dire. Il lui prit le menton entre ses doigts, et posa ses lèvres contre les siennes. Il ne tenta rien de plus. Il ne voulais pas la brusqué. Il avait déjà peur qu'elle le repousse. Peut-être venait-il d'aller trop loin, et de rompre leur amitié a jamais. Trop tard. Il recula légèrement, et posa sa tête contre les épaules de Keira. Il murmura, elle ne pouvait l'entendre.

    - Je t'aime...

_________________

Qu'est-ce que ton baiser ? - Un lèchement de flamme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelus527.skyrock.com
Keira L. Presley
-Directrice de Serpentard-
-Professeur de Magie Noire-
-Directrice de Serpentard--Professeur de Magie Noire-
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 29
Citation : : ~¤ A Keira ... What Else ?! ¤~
Humeur : : Serpentard
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 18 Septembre 19XX, 20 ans
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Lun 31 Mar - 17:41

    - Smell a Kiss ... Feel in Love-


    Il ne lui mentit en rien, ne cachant rien des effets de son départ. Keira ne pouvait détourner le regard, elle ne pouvait qu'assumer ses mots et les laisser couler dans ce sourire qu'il essayait de conserver. La jeune femme comprit bien vite qu'il avait souffert et elle ne pouvait nier qu'elle avait ressentit quelques tourments également, tout était si étrange qu'elle ne pouvait sortir son regard du sien, il était encore capable de la subjuguer sans même qu'il n'est besoin de la combler de compliments ou d'autres futilités. Il avait fait ses études en France, elle aurait préféré les États unis en ce qui concerné les sciences politique mais l'université magique de politique Française n'était pas en reste pour autant. Lui faisant comprendre qu'il n'avait connu aucune autre femme qui lui avait volé son cœur, elle se sentait soulagé mais ne parvenait pas encore à comprendre le sens de ce sentiment. Son cœur, qui habituellement se jouait de sentiments pour être aussi froid que la glace, était bien plus que chamboulé. Elle ne pouvait plus contrôler cette situation et cela commencer à la mettre mal à l'aise. Pourtant, rien ne se voyait, elle continuer de lui sourire et ne pouvait faire que cela... alors que celui-ci répondait à ses dernières paroles de la plus tendres et douces des manières. Mais elle n'espérait pas autre chose de sa part, Keira ressentait soudainement et violemment son absence alors qu'elle le touchait...

    Il lui prit le menton... l'approchant doucement de lui. Keira ferma doucement les yeux pour que son nez effleure doucement le sien. Ils s'embrassèrent, parcourant de nouveau ces baisers qu'ils étaient seuls à pouvoir offrir, leurs propres baisers, unité d'une relation heureuse malgré leurs sales caractères. De nombreux souvenirs lui parcoururent la tête, son cœur chamboulé battait la chamade. Elle laissa glisser l'une de ses mains sur sa nuque pour le caresser le temps de ce baiser. Et lorsqu'il s'éloigna d'elle, tout aussi troublé qu'elle, déposant sa tête contre son épaule, il murmura quelques mots qu'elle ne comprit pas mais ... son cœur lui les comprit et il s'emballa ... lui procurant des frissons étranges et puissants qu'elle n'avait pas connu depuis leur rupture. Son regard se fit beaucoup plus doux, tellement envieux et amoureux, elle sombrait, de part sa faute ou grâce à lui ... elle n'en savait rien mais elle sombrait et c'était ça le plus important. Subtilement il venait de la faire choir dans ses filets, de nouveau pour qu'elle lui appartienne. Mais Keira n'était pas apeurée par cette perspective... tendrement, elle lui caressait encore la Nuque, déposant ses lèvres contre son front... était-elle réellement prête à revivre un amour avec lui ?


    -" Je suis ... et resterais, celle que tu as aimé, Alex'. Cet instant m'a prouve combien ta présence me rend heureuse. Bien plus que ça, tu viens de balayer deux années de doutes... de maux et de tourments. Et malgré tout, je comprends pas que tu arrives à me pardonner mon départ."

    Peut-être était-ce beau, l'amour. Mais c'était aussi très étrange et apeurant parfois. L'amour changeait Keira pour la rendre sans défense et même maladroite. Bien qu'elle ne se souvenait pas d'avoir était cruche ou irraisonnée auprès de lui. Pourtant elle ne comprenait pas ... le sens de cet instant ,était-ce tout simplement le destin qui venait de les faire se retrouver ? Tout était si beau et pur qu'elle ne voulait pas le laisser partir, laissant ses mains parcourir ses joues afin de relever son visage prés du sien, elle lui lança un regard tendre et romancé... collant ses lèvres sur son nez ... puis son front contre le sien, soupirant d'aise mais aussi de malaise ... lui délivrait quelques mots intenses de sens ...

    -" Je suis perdue ... aides moi ... enlaces moi ... je ne suis rien sans toi et pourtant ... je ne sais que fuir."

_________________

    -I Want you ... NOW !!-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Lewis
-Ministre de la Magie-
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 27
Citation : : Aimes-tu la vie ? Alors ne gaspille pas ton temps, car il est l'essence de la vie.
Humeur : : Hey Hey!
Date d'inscription : 28/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 26 mars 1970, 38 ans.
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Mar 1 Avr - 22:08

    Sentir une main. Sentir la main de la femme qu’on aime sur sa nuque. Un rêve. Alexander devait être en train de rêver, tout simplement. Si c’était la cas il espéra ne jamais se réveiller. Le baiser qu’elle lui fit lui prouva qu’il ne rêver pas. Une telle sensation l’aurait réveiller immédiatement dans le cas contraire. Comment une personne peut-elle avoir autant d’emprise sur une autre?

    - Je suis ... et resterais, celle que tu as aimé, Alex'. Cet instant m'a prouve combien ta présence me rend heureuse. Bien plus que ça, tu viens de balayer deux années de doutes... de maux et de tourments. Et malgré tout, je comprends pas que tu arrives à me pardonner mon départ.

    Il adorais ça. Quand elle l’appelait Alex . Il ne s’en était jamais rendu compte avant, par habitude. Mais personne ne l’appelait ainsi depuis quelques temps. On l’appelait M. le Ministre, Alexander, voir Humbre, mais jamais Alex. Même dit cela ne pouvait être dit d’une plus belle façon que par elle. Lui avait toujours était trop sérieux, sans chercher à la nommé autrement que Keira, ou mon amour. Il était trop banal. Et cela lui mit un frein. Son age aussi. Il était bel homme, mais il avancé à grand pas vers la quarantaine. Un age difficile. Cela aussi lui fit peur. Une question bizarre lui traversa l’esprit : se souvient-elle de mon age? Bien-sur que oui. Ils en avaient assez parler leur de leur relation passé. Elle était jeune. Dix huit années de moins que lui. Au début de leurs fréquentations elle avait 18 ans, et lui 36. On aurait put le penser pervers. Heureusement que non.

    Sa main que le touche, comme si elle essayé de se souvenir de son visage. Ses lèvres si douces contre sa peau. Sentir sa peau sur sa bouche.

    - Je suis perdue ... aides moi ... enlaces moi ... je ne suis rien sans toi et pourtant ... je ne sais que fuir.

    Un regard. Tout ses doutes venaient de partir. Sa main qui passe dans ses cheveux, en parcourant son cou de baiser. Son étreinte que se resserre autour d’elle, la faisant chaviré le long du canapé. Parcourir son corps de ses mains, sentir enfin son odeur au plus profond de soi. Ne plus jamais la lâchée. Passer ses doigts dans les siens, et les sentir se serrer les uns contres les autres. Ne faire qu’un. Un a deux.

    - C’est moi qui ne suit rien sans toi…. Et ne t’en fait pas, cette fois, je t’attacherais.

    Alexander compris que tout était fini. Il ne pouvait plus le nier. Il était, comme le dise les jeunes , « raide dingue » de cette femme. Il la désiré au plus au point, et ne pouvait cacher sa joie en sachant qu’elle aussi avait cette envie. Cette rage au fond d’elle, au fond de lui. L’envie de crier tellement que ça fait mal, tellement que c’est bon et que l’idée de voir cela partir est impossible. Mais il avait peur. Peur de la jeunesse de Keira, peur qu’elle parte. Qu’elle cherche un homme plus jeune. Peur de la décevoir. Serait-ils comme tous ses amants? Un couple à la Musset et Sand. Voué a s’aimer, et ne jamais être heureux? Tan pis, s’il ne peut qu’avoir cela il l’aura.

_________________

Qu'est-ce que ton baiser ? - Un lèchement de flamme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelus527.skyrock.com
Keira L. Presley
-Directrice de Serpentard-
-Professeur de Magie Noire-
-Directrice de Serpentard--Professeur de Magie Noire-
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 29
Citation : : ~¤ A Keira ... What Else ?! ¤~
Humeur : : Serpentard
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Date de Naissance, Age: 18 Septembre 19XX, 20 ans
Maison: Serpentard
RelationShip *:
MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   Mer 2 Avr - 17:02

    -For Touch the Sky-


    Qu'il est doux de se laisser aller à la plus tendre des romances, aux retrouvailles impossibles et aux envies d'ailleurs. Cet instant, bien plus puissant que tous les autres avant lui, laissait un parfum de muscade dans l'air. Torpeur lointaine, lorsqu'il s'affaira sur son cou, elle ne put que laisser de tendres soupires de plaisir sortir de ses lèvres fines et galbées. Laissant ses mains prendre la relève alors qu'elle ne trouvait plus le temps d'ouvrir les yeux, prise entre ciel et terre. Un ange ... venait de lui rendre visite et elle n'était pas prête de le laisser repartir. Lui arrachant les ailes si elle le devait, Keira entoura le cou d'Alex de ses bras pour l'attirer vers elle un peu plus encore. Que la distance ne les prenne plus en traitre, elle ne serait plus rien, Keira ne pouvait que prendre peur de sa stupide jeunesse face à l'âge de son tendre amoureux. Mais ils avaient déjà vécu ensembles et leur âge n'était en rien un obstacle. Ils se comprenaient bien mieux que d'autres couples ayant le même âge... et ça ils ne pouvaient le nier. Peut-être était-elle trop mature, ou que lui ne voulait pas l'être, mais tout cela n'était rien, tendres moments ... amour et passion, qu'ils ne craignent pas la nuit tombé, elle n'était plus une enfant... depuis bien longtemps. Un sourire, délicieux et malicieux, parcourait ses lèvres alors qu'elle sentait celles d'Alexander parcourir les siennes et son cou, frissonnante, elle se sentit prisonnière de ses bras pour son plus grand plaisir...


    - C’est moi qui ne suit rien sans toi…. Et ne t’en fait pas, cette fois, je t’attacherais.

    Elle se mit à rire ... tendrement alors qu'il lui promettait de l'attacher. Mais elle n'allait plus partir, le perdre une seconde fois lui briserai le cœur. Enfin elle ne pensait pas le perdre une première fois, mais tout était aller si vite, son envie de partir et de rompre tout contact avec son entourage et même ses proches, elle n'avait pas pensé aux maux induits de cette fuite presque lâche mais ... ne l'était-elle pas depuis toujours ? Tout contre lui, elle se sentait en sécurité, mais cela n'avait rien à voir avec son rôle de ministre de la magie. Non, depuis toujours elle se sentait sereine dans ses bras, c'était un fait dont elle ne tenait pas les raisons et explications. Keira soupira de torpeurs alors qu'elle cherchait le chemin de ses lèvres une dernière fois avant de se redresser quelques peu, remontant son bustier d'un geste gracile.

    -" Les chaînes ça fait mal ... et puis tu vas pas m'attacher pour de vrai quand même !"


    Laissant un nouveau rire parcourir sa gorge, elle se redressa un peu plus pour le surplomber quelqu'un, tout en le faisant basculer contre le dossier du canapé... s'appuyant contre son torse pour poser son front contre le sien, elle caressa son nez du sien tout en lui murmurant quelques mots passionnés qu'elle ne réservait qu'à lui seul. Glissant ses lèvres prés de son oreille pour lui souffler dans le cou, une tendresse unique qu'elle ne laissait remonter que lorsqu'il était auprès d'elle. Comprenait-il à quel point il la rendait fragile et sans défense ? Comprenait-il qu'elle ne pouvait se défendre de lui ? Oui il le savait ... et elle en avait tout autant conscience. Cette fragilité devait l'attirer également, tout comme son irrémédiable coté enfant.

    -" Mais dis moi ... tu dois avoir un emploi du temps chargé ... Tu as viré ton secrétaire pour venir me retrouver ?"



_________________

    -I Want you ... NOW !!-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thinking of you [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thinking of you [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm always thinking of you
» Mika-thinking... J'suis amoureux? (T-d-T, libwe)
» || I was thinking 'bout you, thinking 'bout me, thinking 'bout us
» /!\ I am thinking it's a sign that the freckles in our eyes are mirror images and when we kiss they're perfectly aligned ? Micastian /!\
» « There is nothing either good or bad, but thinking makes it so. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASPHODEL ROOT * :: { LOWARTS } :: Deuxième Etage. :: Bureau de Keira Presley.-
Sauter vers: